Fil de l’Eau Mai 2019

mercredi 17 avril 2019
par  georges

Impôts sur le revenu et locaux : Un tour de passe-passe….

Alors que le Président de la République déroule ses propositions censées découler du « grand débat » et annonce à grand renfort de publicité la baisse des impôts, Loire Forez Agglomération vient d’annoncer la hausse de …….147% du taux d’imposition sur le foncier bâti prélevé sur les foyers propriétaires de leur habitation.

Cela pour compenser la perte annoncée d’ici deux ans des ressources versées à l’agglomération par l’Etat au travers du fond de péréquation des ressources intercommunales et communales. Sur une base d’imposition de 2000 € le passage de 0.898% à 2.22% représente 26,44€ d’augmentation sur le foncier bâti pour la part de l’agglomération. Compte tenu de la baisse de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM), cela représente au final, toujours sur une base de 2000€ de valeur locative, une hausse de 10€ par foyer soit 1%.

Pas de quoi fouetter un chat nous direz-vous, certes, mais ceci montre bien que ce que M.Macron annonce comme une baisse d’impôts d’un côté sera automatiquement prélevé à un autre échelon, notamment au niveau des intercommunalités qui prennent de plus en plus de compétences. Ce phénomène risque de s’amplifier au-delà de 2020, date à laquelle la compensation de la disparition de la taxe d’habitation pour les communes ne sera plus forcément assurée.

En transférant la fiscalité sur les territoires, le risque est donc grand de voir les inégalités se creuser en fonction de la richesse de ces derniers, notamment en termes de présence des services publics.

Le bricolage du gouvernement et ses conséquences sur la fiscalité locale ne répondent pas à la colère des citoyens qui exigent une plus grande JUSTICE fiscale, des moyens pour l’école, pour la santé, la sécurité et les services publics de proximité.

Les élus de la liste « Avec VOUS, un projet citoyen, social et solidaire »


Navigation

Articles de la rubrique